Diversification alimentaire de bébé : un coup de pouce santé

 

Lorsque l’on devient parent pour la première fois, nous sommes nombreux à être confrontés à différentes problématiques.

 

Problématiques de sommeil,

maladies infantiles

mais également choix entre allaitement maternel ou biberons sont au centre des préoccupations.

 

bebe

A l’approche des six mois de l’enfant, la question de la diversification alimentaire et donc de l’intégration des tous premiers aliments commence à se poser. 

 

Par quoi commencer ?  Comment procéder pour ne pas bloquer l’enfant ? Comment lui permettre de booster son quotient santé ?... Mon Concept Santé fait la lumière sur cette étape pas toujours facile à appréhender…

 

Bien manger pour bien grandir

 

Haro sur certains comportements. Diversifier bébé, ne veut pas dire lui faire manger la même chose que le reste de la famille, mais bien, l’accompagner sur les chemins de la découverte du goût et de certains aliments. Sinon gare aux problèmes d’obésité et de santé par la suite.

 

Tout en lui donnant du lait, soit le vôtre, soit un lait maternisé savamment choisi et adapté à son âge comme le Gallia anti-coliques en boite de 900 g ou encore celui anti régurgitations pour le premier âge vous allez introduire petit à petit les purées.

 

Les pédiatres recommandent de commencer par les légumes. Le goût sucré des fruits risquant ensuite de provoquer chez bébé une préférence au détriment des petits pots de légumes.

 

Attention : pas de sucre, ni de sel pour votre petit de moins d’un an.Dangereux pour les reins qui ne sont pas encore capables de les filtrer. Cela modifie également le goût des aliments. Bébé doit être dans une phase d’apprentissage.

 

Tous les goûts sont dans la nature

                                             

 

Si bébé à des difficultés à trouver le sommeil et se réveille la nuit à de maintes reprises, ceci peut être du à ce nouveau mode alimentaire. C’est à vous de veiller à ce qu’il n’ait pas faim, pourquoi pas en ajoutant quelques cuillères de céréales infantiles comme les céréales nuit calme de Modilac ou encore ceux sans gluten?

 

L’essentiel étant d’apporter à bébé les nutriments qui lui sont indispensables tout en le familiarisant petit à petit avec les légumes, les fruits, puis plus tard, la viande, le poisson et les œufs avant attendre ses 1 ans pour éviter tout risque d’allergie.

 

Les experts de Mon Concept Santé sont à votre disposition pour répondre à l’ensemble de vos questions.