Prenez soin de vos bactéries, elles ne vous veulent que du bien!



Prébiotiques, probiotiques, microbiote... Tant de mots que nous entendons régulièrement mais dont nous ne connaissons pas grand chose. Nous allons essayer de démêler un peu tout cela ensemble !

Tout d'abord, commençons de manière assez scolaire en posant une définition simple sur chacun de ces termes afin de savoir de quoi l'on parle.

 

Le microbiote, c'est notre flore intestinale. Elle se compose d'un ensemble de micro organismes vivants dans le colon et dans l'intestin grêle. Ce microbiote ne compte pas moins de 100000 milliards de bactéries regroupées dans plus de 1000 espèces différentes ! Il permet entre autres d'assurer la synthèse des éléments nécessaires à notre organisme, il assure la fermentation des fibres qui, sans ces bactéries ne pourraient pas être digérées, il permet également de produire de l’énergie ou encore de nous défendre contre les bactéries pathogènes. On comprend déjà un peu mieux pourquoi on nous rabâche les oreilles avec notre microbiote !

Les probiotiques ne sont rien d'autres que ces bactéries qui colonisent notre intestin.

Quant aux prébiotiques, ce sont un ensemble de fibres constituées de glucides complexes non digérés par l'organisme. Ces glucides non digérés vont se rendre jusque dans l'intestin où ils seront « mangés » par les probiotiques. En somme, les prébiotiques sont l'alimentation des probiotiques qui composent notre microbiote.

 

 

 

Toutes ces bactéries qui nous colonisent et qui constituent notre microbiote sont primordiales à notre santé ! Mais pourquoi cet engouement si récent concernant nos petites bactéries ?

Il y a à cette question une double réponse.

En effet, les recherches concernant le microbiote sont récentes et bien qu'elles soient foisonnantes, elles n'en sont qu'à leur prémices mais au regard des nouvelles découvertes , les chercheurs parlent déjà de notre microbiote comme d'un nouvel organe tant son dysfonctionnement entraîne des désordres au niveau de l'organisme. Loin d'être un effet de « mode », prendre soin de notre microbiote et de nos bactéries apparaît comme donc vital !

De plus, l'essor de l'industrie agroalimentaire a entraîné une surconsommation de produits raffinés dépourvus de nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Cette alimentation moderne a appauvrit nos apports alimentaires entraînant des dysbioses de notre microbiote, c'est à dire un mauvais fonctionnement de ce dernier, et par voie de conséquences une augmentation de certaines pathologies (allergies, eczéma, maladies métaboliques, …). Il est donc grand temps de faire la paix avec nos bactéries et de les nourrir enfin correctement. Mais comment faire ?

 

Les prébiotiques se trouvent principalement dans les végétaux. Il est conseillé de manger chaque jour 5 fruits et légumes mais je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas vous cantonner à cette recommandation et de ne pas hésiter à en manger d'avantage ! A la vapeur, en salade, à la plancha, régalez vos papilles et vos bactéries de délicieux fruits et légumes, votre microbiote vous le rendra bien !

Outre les végétaux, les légumineuses (pois chiches, lentilles...), ainsi que les céréales complètes sont riches en prébiotiques.

 

Cependant, à certaines périodes de la vie (à la suite d'une cure d'antibiotiques, suite à un stress, surmenage,...), il peut être nécessaire de « réensemencer » notre intestin avec des probiotiques afin de rétablir un équilibre au niveau de notre organisme. Sachez que pour que votre cure soit bénéfique, il faut qu'elle soit effectuée pendant 1 à 2 mois chez l'adulte.

 

Vous l'aurez compris, pour être en plein santé, devenez amis avec vos bactéries !