Partez armés pour la chasse aux poux

La rentrée scolaire annonce chaque année une attaque en règle qu'il vous faut combattre efficacement

CONNAISSEZ VOTRE ENNEMI

Le pou est un petit insecte brun dont la taille varie en fonction de son stade. L'oeuf, appelé lente, de couleur blanc gris jaunâtre, s'accroche solidement au cheveu et mesure environ 0,8mm. La lente libère une nymphe qui mesure alors entre 1 et 2mm avant de devenir un pou adulte à 6 pattes, de couleur brune, capable de se reproduire et mesurant entre 3 et 4mm, soit environ la taille d'une graine de sésame.

Les œufs (lentes) éclosent au bout de 6 à 12 jours après avoir été pondus très près du cuir chevelu. Les coquilles vides peuvent rester dans les cheveux pendant des mois, même après le traitement si on ne les enlève pas. La spumaline, qui est la colle naturelle qui les fixent fortement aux cheveux ne les libèrera pas et il vous faut impérativement intervenir pour les faire disparaître. La nymphe devient un pou adulte au bout de 7 à 14 jours après l'éclosion.

SOYEZ VIGILANT

L'arme la plus radicale est la vigilance. Au plus tôt vous traiterez, au plus vous serez efficaces car une femelle matûre pond jusqu'à 10 oeufs par jour.

Ainsi, chaque jour, inspectez soigneusement la chevelure de votre enfant. N'ATTENDEZ PAS QUE VOTRE ENFANT SE GRATTE. Sachez que le grattage est dû à une allergie à l'anticoagulant que le pou injecte pour mieux pomper le sang dont il se nourrit. Certains enfants peuvent donc avoir des poux sans pour autant se gratter s'ils ne sont pas sensibles à cet anticoagulant.

Il est aussi indispensable de bien nettoyer, avec un spray pour l'environnement, tous les vêtements, objets et accessoires qui auraient été en contact avec une chevelure infestée. Apprenez à vos enfants à ne pas se servir des peignes, brosses, élastiques, pinces, bonnets et écharpes de leurs copains ou copines. Pour les cheveux longs, les attacher diminue fortement le risque de contagion. Sachez que le pou ne saute pas et ne vole pas, il ne peut s'attraper que par contact direct. De plus, hors de la chevelure, il ne résiste que quelques heures.

SOYEZ PREVENANT

Vous pouvez utiliser un répulsif, comme l'huile essentielle de lavande diluée, mais ne croyez pas que votre enfant soit protégé à 100%, loin de là. Pour que cela soit, il faudrait que chaque cheveu soit couvert de ce répulsif, ce qui semble bien évidemment impossible. La prévention n'exclut pas la vigilance recommandée précédemment.

SOYEZ EFFICACE

Le peigne fin est l'arme indispensable qu'il vous faut avoir car tout traitement, quelqu'il soit nécessite un peignage fin pour faire tomber les nymphes et les poux et décoller les lentes.

De nombreux traitements sont disponibles sur www.monconceptsante.com . Ils sont tous recommandables et efficaces dans la mesure où ils sont bien utilisés. En effet, pour casser définitivement le cycle de reproduction des poux,  nous vous conseillons, quelquesoit le produit que vous aurez choisi, de traiter les têtes infestées 3 soirs de suite et de renouveler cette même opération 7 jours après afin de garantir à 100% la disparition des insectes reproducteurs.

Le peignage après traitement doit se faire AVANT le rinçage pour faciliter le décollage des lentes. Si vous tenez à rincer avant le peignage pour limiter l'agression du cuir chevelu, nous vous recommandons le rinçage à l'EAU DEMINERALISEE qui est la seule eau qui aurait une action sur la spumaline, colle qui maintient la lente sur le cheveu.

A VOS ARMES ! et SORTEZ VAINQUEURS....