Comment bien prendre soin de ses oreilles ?

oreille laverSavoir écouter n’est pas une mince affaire, mais pour y arriver il faut avant tout pouvoir le faire. Chrétien de Troyes a dit des oreilles qu’elles sont le chemin par lequel la voix s’en vient jusqu’au cœur. Cela va donc sans dire qu’il s’agit là d’un organe dont il est primordial de prendre bien soin.

Préservez votre tympan

Attention, on ne le dit jamais assez, un nettoyage intensif et trop fréquent de vos oreilles peut vous porter préjudice ! Le cérumen est une sorte de cire secrétée par les glandes sébacées et joue un rôle essentiel pour la santé de vos oreilles : sa texture un peu gluante sert à lubrifier l’oreille, à piéger les microbes et les impuretés qui tentent de se loger à l’intérieur de votre canal auditif et à les évacuer. Privée de cette substance grasse, votre oreille risque d’être sèche, irritée et plus exposée.

 

La plupart des ORL préconisent de limiter l’entretien des oreilles au nettoyage du pavillon (partie visible de l’oreille) et du conduit auditif externe (ou canal auriculaire). Evitez le coton-tige, il a tendance à agglutiner le cérumen dans le fond du conduit auditif ce qui favorise la formation de bouchons d’oreille. De plus, il accroit les risques de perforation du tympan.

 

Une technique de nettoyage fait bien l’unanimité : L’auriculaire ! Une fois par semaine, habillez votre petit doigt d’un carré de gaze stérile ou à défaut d’un mouchoir et déblayez le cérumen de l’intérieur vers l’extérieur de l’oreille. Cette technique est la plus sûre pour vos oreilles et celles de vos enfants, elle vous permet de garder des oreilles propres et lubrifiées sans risquer de nuire à votre ouïe.

Evitez les bouchons de cérumen

Il arrive parfois que la nature ne fonctionne pas comme prévu, et que le cérumen s’accumule au fond du conduit au lieu de s’évacuer spontanément.

 

Pour prévenir la formation de bouchons dans vos oreilles, il vaut mieux jeter aux oubliettes cotons tiges, bougies d’oreilles et solutions à base d’huiles essentielles qui ne font qu’accroître le risque d’amas de cérumen au fond de l’oreille.

 

N’abusez pas des bouchons d’oreilles et utilisez-les uniquement lorsque vous vous baignez car le cérumen a tendance à gonfler au contact de l’eau.

 

Si vous êtes sujets à des bourdonnements, des vertiges ou une baisse d’audition, il est conseillé de faire couler dans votre oreille du sérum physiologique préalablement tiédi dans la paume des mains, la tête penchée sur le côté, et de répéter cette opération pendant quelques jours. Si les douleurs persistent, faites-vous prescrire un traitement par votre médecin traitant.

 

L’oreille est précieuse, il faut en prendre soin et préserver son intégrité. De bons réflexes sont à adopter afin d’en prendre soin et d’éviter que vos oreilles aient des murs… de cérumen. Nos experts sont là pour vous conseiller.