Les aliments pour soulager les allergies printanières

Chaque année, à la même époque, c’est la même histoire, vos yeux piquent et larmoient, votre nez coule et vous êtes sujets aux migraines. Symptômes auxquels peuvent venir s’ajouter des essoufflements parfois sévères mais également une fatigue extrême. C’est ce qu’on appelle les allergies saisonnières, plus communément nommées rhume des foins. La nature est bien faite et nous offre à travers l’alimentation diverses possibilités pour contrer ces petits désagréments …

Stimuler son immunité

Loin d’être efficace si elle est adoptée de manière ponctuelle, la consommation d’aliments spécifiques pour minimiser les symptômes des allergies doit devenir un véritable mode de vie, une action de prévention.

Pollution et changement de saison agressent les muqueuses et les exposent aux différents polluants et pollens à même de provoquer une réaction allergique. Très souvent liée à un terrain fragile au niveau organique, digestif ou immunitaire, l’allergie peut toutefois être réceptive à certaines mesures alimentaires qui permettraient de drainer le foie et les intestins.

Notre TOP 6

La pomme, pour ses antioxydants et sa vitamine C qui améliorent le système respiratoire. Ce fruit a donc des effets positifs sur l’asthme.

L’ail, connu pour son pouvoir antiseptique et ses propriétés anti histaminiques.

Le raisin noir, qui agit comme un anti inflammatoire et atténue ainsi l’irritation des muqueuses.

Le poisson, à consommer en grande quantité pour en constater les premiers effets. C’est grâce à sa forte teneur en oméga 3, comme les fruits à coques, qu’il agit sur les allergies en calmant l’inflammation.

Les carottes, riches en vitamine C, renforcent le système immunitaire et permettraient même de lutter contre le cancer.

L’épinard : bourré de vitamines A et C mais aussi de fer.

En suivant ces petits conseils, force est à parier que vous ne vous laisserez plus impressionner par le rhum des foins. Nos experts sont à votre disposition pour répondre à l’ensemble de vos questions… sans éternuer !